Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Pauvreté –développement, tout est question de culture et de mentalités

Posté par: Magueye faye| Mercredi 02 janvier, 2013 10:10  | Consulté 2227 fois  |  7 Réactions  |   

 Pauvreté –développement, tout est question de culture et de mentalités  

Si la locomotive du monde est la plus puissante nation américaine,

Avec sa force impulsive, dogme et fameux slogan Yes We Can,

C’est parce que les Etats unies croient en cette suprématie ;

S’escriment à tout prix pour l’acquisition d’une telle hégémonie.     

Quoi qu’on puisse dire USA constitue un model de démocratie,

L’innovateur, le leadeur du développent de la science et technologie.

Même si sont décriées ses exactions commises sur le monde pauvre

Sa « mind » tant copié fait de nombreux peuples allogènes ses idolâtres.

Avec la libéralisation des échanges de plus en plus promue

Cette américanisation ouvre aux usa un marché générateur de revenus.

Et menace la promotion des produits locaux des pays sous-développés.

Si malgré ses richesses l’Afrique compte 239 millions d’affamés,

C’est parce que l’africain substitue sa culture d’une mauvaise mentalité.

-paresse chronique acquise

-consommation locale négligée

Personnellement j’accuse les dirigeants africains surtout les premiers.

C’est clair que l’africain est biologiquement vigoureux et fort.

La dignité, le courage et l’amour du travail étaient connus de nos ancêtres.

Alors pourquoi dans le temps l’africain est peint comme fainéant ?

Cette culture de paresse est cultivée par les premiers dirigeants africains.

Dans l’esprit africain ils ont dévalorisé la valeur du travail et de l’effort

En faisant croire insidieusement que chef n’est que privilège et confort :

Etre dans son bureau, sans souffrance ni peine puis devenir riche.

Cette mentalité capiteuse sème la médiocrité et cultive la paresse.

En chemise cravate, lunettes noires fumées, chaussures italiennes

Ces occidentaux noirs ne s’identifiaient pas aux cultures africaines.

Les apparences tendaient plus à déterminer la valeur de l’homme.

Pour être considéré il fallait fringuer en produit importé ‘haute gamme’.  

Une telle croyance a été léguée aux enfants du vieux continent.

Le désinvestissement dans la production locale de nos gouvernements,

Ainsi que la préférence des africains penchée sur les produits importés

Sont défavorables à la promotion des biens produits sur le sol africain,

 Et participent à l’extension de la pauvreté et l’accroissement de la faim.

 

La première cause du sous développement est de nature culturelle.

-Si porter un pantalon bouffant est devenu insolite en ville au Sénégal

 Et que s’habiller en mode américain fait de l’africain un connecté,

Pour notre avenir il ya de quoi s’inquiéter.

-Si le sénégalais aisé refuse de manger le riz produit  à Richard Toll

Et le considère comme nourriture des gens misérables,

-Si les belles œuvres des valeureux artisans du Sénégal

 N’ont jamais compté le président parmi leur clientèle,

-Si tout l’équipement du bureau du président est made in occident, china

Et ne fusse que le stylo qu’il utilise n’est jamais made in Africa

Et encore si le cultivateur du baol refuse de manger du mil

En vend trois kilos pour s’acheter un kilo de riz du Vietnam ou Brésil,

-Si un étudiant préfère de sa bourse des chaussures louis Vuitton

 Que de se procurer pour ses études des documents et bouquins,

Le sous-développement a encore devant lui, en Afrique

De beaux moments à savourer sans craindre aucun risque.

 

Chers africains retournons à nos bonnes valeurs culturelles.

Supportons la promotion des nos produits et entreprises locales.

A qualité égale portons notre choix sur le produit africain.

Le complexe de l’extérieur est pour notre développement un frein.

Les échanges, le rapprochement des peuples et les coopérations

Sont indispensable dans le processus de développement des nations

Mais la culture et mentalité d’un peuple constituent la force de sa grandeur.

                                                             Faye Magueye 21-12-2012

 

 L'auteur  magueye faye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (7)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Oumou on January 2, 2013 (10:40 AM) 0 FansN°:1
Totalement en phse avec vous
De mon cote ce choix est deja effectif je consomme dabord seneglai, puis africin et apres exterieur, qd g le choix
Anonyme on January 2, 2013 (14:05 PM)0 FansN°: 578322
N'OUBLIEZ SURTOUT QUE ORDINATEUR VESTE CRAVTE, CHAUSSURE TELEPHONE ET AUTRES QUE NOUS PORTONS OU UTILISONS VIENNENT DES......OCCIDENTAUX....DE LA CULTURE OCCIDENTALE.



DONC C A RELATIVISER
Anonyme on January 2, 2013 (12:12 PM) 0 FansN°:2
doul rèk!!
Anonyme on January 2, 2013 (16:26 PM) 0 FansN°:3
merci
Jiby on January 2, 2013 (23:13 PM) 0 FansN°:4
First of all happy new year to you Mangueye and all brothers seneweb bloggers.
Your contributions are admirable. My friend we are on the same page. Keep doing the good work. My time passed in Japan and in America was really educative. I learned something; You have to be patriots to develop a country. Let's be real patriots
Faye magueye on January 3, 2013 (07:43 AM)0 FansN°: 580170
Merci jiby ,bonne et heureuse annee 2013 a toi et a tous les internautes de senewebs.

wui evidemment on doit importer mais en adoptant la strategie des avantages comparatifs.
Anonyme on January 3, 2013 (07:12 AM) 0 FansN°:5
tout est relatif. Nya pas qu au Senegal qu´on mange pas local, Meme en occident, les gens consomment americain. C est la domination americaine imposée á nos pays, grace á nos dirigeants pourris.

Ajouter un commentaire

 
 
magueye faye
Blog crée le 07/12/2011 Visité 143574 fois 29 Articles 887 Commentaires 17 Abonnés

Posts recents
PLAQUEES EN OR GARANTIE ENSEMBLE COLLIER+BOUCLE D'OREILLES A 2500 fCFA
PLAQUEES EN OR GARANTIE ENSEMBLE COLLIER+BOUCLE D'OREILLES A 2500 fCFA
Fermeture des Daras au Sénégal : point de vue personnel.
Pauvreté –développement, tout est question de culture et de mentalités
Culture et développement
Commentaires recents
Les plus populaires
Cheikh ahmadou bamba l'auteur generaliste
Quand la superstition et le matérialisme parental brisent des coeurs.
Le Sénégal étranglé , travaux forcés comme solutions
genereux marchant ambulant au couloir de la mort ucad
UCAD ET L'ANARCHIE